pexels/pixabay – Photo modifiée par Les 3 sex*

Québec veut rétablir le programme de remboursement de la FIV

20 février 2020
px
text

Tout porte à croire que le gouvernement de François Legault déposera au printemps un projet de loi visant à rétablir la gratuité des traitements de fécondation in vitro (FIV).

En campagne électorale, la CAQ s’était engagée à offrir une telle couverture pour au moins un cycle de FIV. Le parti avait même laissé planer la possibilité d’en rembourser un second. La somme estimée pour ce projet de couverture était d’environ 50 millions de dollars. 

La couverture publique permet actuellement de rembourser jusqu’à neuf inséminations artificielles, mais le programme de remboursement de la FIV a été aboli en 2015 par le ministre Gaétan Barrette qui le désignait de « bar ouvert ». Du coup, Legault souligne l’importance de contrôler les coûts d’une telle couverture.

En mai 2019, la ministre de la Santé, Danielle McCann confirmait la mise en place d’un groupe d’expertise en procréation assistée afin d’encadrer la restauration de la couverture de la FIV. Un des médecins qui y siège affirme que deux ou trois cycles sont nécessaires pour augmenter le taux de succès. De plus, le comité d’évaluation soulève la question délicate d’une limite d'âge. En effet, on estime que le taux de réussite d’une FIV est  beaucoup plus élevé chez les personnes de moins de 40 ans.

La présidente de l’Association infertilité Québec constate que certaines cliniques ont déjà des listes d’attente en vue du programme. Selon elle, un boom est à prévoir une fois le projet de loi adopté. 

Référence
https://www.ledevoir.com/politique/quebec/573204/fecondation-in-vitro

Source
Non applicable

FIV, Québec, Legault, Barrette, procréation assisté, Association infertilité Québec, Mc Cann, ministère de la Santé, projet de loi, expertise, couverture

Commentaires

Connectez-vous ou Créez un compte . Seuls les abonné.e.s peuvent commenter.