Broadly/Zackary Drucker - Photo modifiée par Les 3 sex*

Les programmes éducatifs en sexologie pourraient-ils avoir une influence sur l’attitude à l'égard du mariage et de la parentalité entre personnes de même sexe?

27 février 2020
px
text

Date de publication
24 janvier 2020

Résumé original

La recherche sur les services de santé LGBTQ+ est urgente, et la prise d’actions efficaces l’est également. Certaines études portant sur les attitudes des professionnel.le.s de la santé mentale (PSM), des travailleurs et travailleuses sociales, des stagiaires et des professionnel.le.s de la santé, des étudiant.e.s et des assistant.e.s résident.e.s envers les lesbiennes et les gays (LG) ont montré un rôle négatif significatif du sexisme affectant les attitudes envers les personnes LGBTQ+, le mariage et la parentalité. Cette étude visait à étudier l'influence des programmes éducatifs en sexologie (PES) sur le sexisme, l'homophobie et les attitudes à l'égard du mariage et de la parentalité entre personnes de même sexe. Des données ont été recueillies auprès de 552 professionnel.le.s de la santé (PSM). Le groupe PES était composé de professionnel.le.s ayant suivi une formation accréditée en sexologie, tandis que le groupe témoin était formé de PSM sans formation spécifique sur les questions sexuelles. Le groupe PES a rapporté des niveaux de sexisme et d'homophobie plus faibles et des attitudes plus positives envers les familles homosexuelles (adoption pour les couples homosexuels, insémination artificielle et fécondation in vitro pour les lesbiennes). Une formation spécifique en sexologie semble être associée à des attitudes plus positives fondées sur l'égalité des droits. Le système de santé doit être prêt à répondre aux besoins des minorités sexuelles. Avoir une formation spécifique sur les questions LGBT semble être fonctionnel pour une meilleure prise en charge des patient.e.s. Les professionnel.le.s qui ont participé au PES semblent être les meilleures références (grâce à leur formation et leurs attitudes personnelles) pour les programmes d'éducation sexuelle, ainsi que pour le travail clinique avec des patient.e.s homosexuel.le.s se plaignant de problèmes sexuels, conjugaux et/ou parentaux. Les implications pour la recherche, la promotion clinique et la santé sont discutées.

*Traduction libre

Référence
Nimbi, F.M., Viozzi, E., Tripodi, F., Simonelli, C. & Baiocco, R. (2020). Could educational programs in sexology have an influence on attitudes towards same-sex marriage and parenting? Sexologies. DOI : 10.1016/j.sexol.2020.01.001

Pour demander la production scientifique entière aux auteur.e.s
https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1158136020300013

orientation sexuelle, santé des personnes LGBT, homophobie, sexisme, soins de santé, attitudes

Commentaires

Connectez-vous ou Créez un compte . Seuls les abonné.e.s peuvent commenter.