pexels/monicore – Photo modifiée par Les 3 sex*

COVID-19 : inquiétudes pour les infirmiers et infirmières enceintes

19 mars 2020
px
text

Face au risque que représente la COVID-19, la Fédération des infirmiers et des infirmières du Québec (FIIQ) souhaite que le gouvernement agisse pour retirer les personnes enceintes des urgences et des soins de première ligne.

En effet, le système immunitaire serait plus faible lors d’une grossesse ce qui augmenterait les chances d'infection et de complication. Malgré les nombreuses sources assurant que la grossesse n’augmente pas les risques de contracter la COVID-19, plusieurs employé.e.s auraient fait part de leurs inquiétudes, car on estime que les données disponibles à l'heure actuelle sont insuffisantes pour affirmer qu’il y a absence d’un danger supplémentaire pour les personnes enceintes comparativement à la population générale. D’ailleurs, cette semaine à Londres, un bébé naissant a été déclaré positif à la COVID-19.  

La FIIQ discuterait actuellement avec le gouvernement afin d’assurer la protection du personnel soignant. En temps normal, un médecin doit produire un document pour demander le retrait préventif d’une personne enceinte. Toutefois, on souhaite que cette règle soit assouplie de manière temporaire afin de retirer ces personnes d’un milieu à risque sans surcharger les médecins déjà très occupés. L’expertise de ces personnes pourrait être utilisée pour la ligne du 811 (info-santé) qui est en manque de personnel depuis les derniers jours.

Référence
https://www.lapresse.ca/covid-19/202003/17/01-5265136-les-infirmieres-enceintes-inquietes.php

Source
Non applicable

Soins infirmiers, COVID-19, risque, grossesse, complication, urgence, première ligne, gouvernement, protection, 811, retrait préventif, infirmier, infirmière

Commentaires

Connectez-vous ou Créez un compte . Seuls les abonné.e.s peuvent commenter.