pexels/Polina Tankilevitch – Photo modifiée par Les 3 sex*

L’organisme Interligne fête ses 40 ans

2 avril 2020
px
text

L’organisme Interligne fêtait cette semaine ses 40 ans de service auprès des communautés LGBTQ+.

Le service d’aide, anciennement appelé Gai Écoute, a été fondé en 1980 au Québec. Peu après ses débuts, le ministère de la Santé et des Services sociaux a accepté de financer le mouvement. Rapidement, l’organisme est devenu une ressource incontournable pour la communauté gaie et lesbienne.

En 2010, l’organisme met sur pied son service d’écoute par clavardage privé. Cet ajout permet d’élargir l’accessibilité des services et d’aider un plus grand nombre de personnes. En 2016, la ville de Montréal facilite, à l'aide d'un financement, l’organisme à offrir ce service 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Finalement, en 2017, dans un but d’inclusivité, Gai Écoute devient Interligne. Cette même année, la direction remanie sa structure et favorise l'embauche d'employé.e.s trans et non binaires. Depuis les dernières années, les demandes de formation, de collaboration et d’aide auraient explosé chez Interligne.

Pour le 40e anniversaire de l'organisme, la direction remercie la bienveillance et l’engagement des personnes bénévoles et professionnelles qui ont permis d’offrir des services d’aide, d’information et de soutien à une population vulnérable. Interligne représente « un filet de sécurité indéniable en ce qui concerne la santé mentale des personnes LGBTQ+ ».  

Interligne rendra publique une nouvelle programmation une fois la situation de crise stabilisée.

Voici les coordonnées du service d’aide d’Interligne :
• Par téléphone (disponible partout au Québec et au pays) : 1 888 505-1010
• Par clavardage : interligne.co/clavardage
• Par texto : 1 888 505-1010

Référence
Non applicable

Source
https://interligne.co/2020/03/communique-quarantieme/

Interligne, Québec, LGBTQ+, Gai Écoute, inclusivité, aide, soutien, intervention, anniversaire

Commentaires

Connectez-vous ou Créez un compte . Seuls les abonné.e.s peuvent commenter.