pixabay/Sharpemtbr – Photo modifiée par Les 3 sex*

COVID-19 : vigilance concernant l’exploitation sexuelle des enfants

10 avril 2020
px
text

Selon La Presse, l’Agence des Nations Unies a annoncé mercredi une possible hausse du nombre de prédateurs et prédatrices sexuel.le.s d’enfants en ligne. La Sûreté du Québec (SQ) et le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) demandent que les parents soient vigilant.e.s face à l’utilisation d’internet par leurs enfants.

En effet, durant cette période de confinement, rester à la maison entraîne pour les jeunes un accès moins limité à leurs ordinateurs, et donc à internet. Il est nécessaire, selon la SQ et le SPVM, que les parents aient une discussion avec leurs enfants concernant les dangers présents sur la toile et le fait qu’il ne faut jamais divulguer des informations confidentielles en ligne. 

Les cyberprédateurs et cyberprédatrices manipulent et menacent leurs victimes, mais peuvent aussi se faire passer pour un.e autre jeune afin d’entrer en communication avec un.e enfant.

La SQ et le SPVM suggèrent donc aux parents de mettre en place des paramètres de confidentialité élevés lors de l’utilisation de matériel électronique ainsi que d’installer l’ordinateur à la vue de tous et toutes au sein de la maison.

La SQ précise qu’il est bon que toute personne communique avec son service de police si elle soupçonne une activité en ligne dangereuse.

Référence
https://www.lapresse.ca/actualites/justice-et-faits-divers/202004/09/01-5268681-exploitation-sexuelle-denfants-la-sq-et-le-spvm-appellent-les-parents-a-la-vigilance.php

Source
Non applicable

prédateur sexuel, exploitation sexuelle, enfant, jeune, adolescent.e, ordinateur, internet, vigilance, cyberprédateur

Commentaires

Connectez-vous ou Créez un compte . Seuls les abonné.e.s peuvent commenter.