pixabay/Bru-nO – Photo modifiée par Les 3 sex*

Royaume-Uni : l’accès restreint à la contraception

23 avril 2020
px
text

La crise de la COVID-19 restreint gravement l’accès aux méthodes de contraception au Royaume-Uni.

Avant la crise, le réseau de la santé avait été victime de coupes budgétaires majeures. En conséquence, plusieurs cliniques offrant des soins de santé sexuelle avaient restreint leurs activités. La COVID-19 a pour effet d’exacerber les conséquences de ces restrictions monétaires, laissant place à un véritable chaos. En effet, on craint que l’accès aux soins soit de plus en plus restreint dans les temps à venir.

De nombreuses cliniques sont toujours ouvertes, mais elles offrent une minorité de leurs services habituels. D’autres sont tout simplement fermées en raison du redéploiement massif du personnel. La Faculté pour la santé sexuelle et reproductive aurait communiqué de nouvelles procédures pour la durée de la crise. Toutefois, les médecins seraient nombreux et nombreuses à ne pas respecter les recommandations mises en place.

Une étude de l’Association britannique pour la santé sexuelle et le VIH montre que la crise actuelle empêche 86 % des cliniques d’offrir des moyens de contraception durables. Un tiers des cliniques auraient arrêté d’offrir des injections et l’installation des dispositifs contraceptifs. Alors que beaucoup appellent pour renouveler leur prescription, certaines personnes se font simplement dire d’utiliser le condom.

L’accès à des contraceptifs est essentiel même en temps de crise. Certaines personnes ont très peur de devenir enceintes dans des conditions précaires attribuables à la crise économique. Ce manque d’accès aux contraceptifs ajoute un stress supplémentaire non essentiel dans la situation de crise actuelle.  

Référence
https://www.independent.co.uk/news/health/coronavirus-contraception-women-sexual-health-a9471481.html

Source
Non applicable

contraception, Grande-Bretagne, santé sexuelle, clinique, accessibilité, redéploiement, COVID-19, budget

Commentaires

Connectez-vous ou Créez un compte . Seuls les abonné.e.s peuvent commenter.