Unsplash/Gift Habeshaw - Photo modifiée par Les 3 sex*

Entre courant dominant et marginalité : le cas des hommes et des femmes ayant des relations à orientation mixte

16 janvier 2020
px
text

Date de publication
16 janvier 2020

Résumé original

La littérature concernant les relations à orientation mixte (ROM) se concentre sur les aspects individuels et relationnels. Notre étude, qui s'appuie sur la théorie de construction sociale de la réalité, met en lumière les aspects sociaux en examinant les attitudes sociales à l'égard des ROM telles qu'elles sont vécues et perçues par les individus de ces mêmes relations. Dans le cadre de cette étude, nous nous sommes concentré.e.s sur les hommes non hétérosexuels (gais, bisexuels ou hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes) qui se sont identifiés comme étant dans une relation avec des femmes hétérosexuelles. Sur la base du paradigme phénoménologique, nous avons mené 38 entretiens avec des hommes et 8 avec des femmes actuellement en ROM. Les résultats montrent que les personnes des ROM sont principalement confrontées à des attitudes négatives de la part des membres de la société à leur égard et à l'égard de la nature de leur relation. Les participant.e.s ont perçu que les autres considéraient leurs relations en termes de conflit, d'impossibilité ou de stade de transition. Les attitudes sociales que les personnes en ROM rencontrent affectent le degré de proximité de ces couples avec les autres dans leur environnement social, ce qui entraîne une tension constante entre le désir des participant.e.s d'être ouvert.e.s et proches des autres et le besoin de se cacher et de garder une certaine distance. Nous soutenons que les tensions dialectiques entre révélation-dissimulation et autonomie-proximité sont liées à la marginalisation de ces couples en tant que catégorie sociale.

*Traduction libre

Référence
Adler, A. et Ben-Ari, A. (2020). Between Mainstream and Marginality: The Case of Men and Women of Mixed-Orientation Relationships. Journal of Homosexuality. DOI : 10.1080/00918369.2020.1712139

Pour demander la production scientifique entière aux auteur.e.s
https://www.tandfonline.com/doi/full/10.1080/00918369.2020.1712139

relations à orientation mixte (ROM), mariage d'orientation mixte, construction sociale, bisexualité, familles LGBT, relations non monogames, recherche qualitative

Commentaires

Connectez-vous ou Créez un compte . Seuls les abonné.e.s peuvent commenter.