flickr/sparkle-motion – Photo modifiée par Les 3 sex*

Yvan Godbout déclaré non coupable de production de pédopornographie

28 septembre 2020
px
text

La Presse et Radio-Canada rapportent la décision rendue par le juge Marc-André Blanchard à propos des accusations de production et de distribution de pornographie juvénile qui pesaient sur l’écrivain d’horreur Yvan Godbout et la maison d’édition AdA : non coupable. Ce jugement soulage la communauté littéraire qui craignait l’effet de censure que la décision inverse aurait pu avoir, mais les accusés ont du mal à savourer leur victoire; le fondateur des Éditions AdA dit que les accusations ont menées à la destruction de son entreprise et que l’auteur, qui a flirté avec le suicide, ne sait pas s’il arrivera à nouveau à écrire.

Alors que la quasi-totalité des accusations de pédopornographie concernent des images ou des vidéos, une plainte, puis des accusations, avaient été déposées en raison d’un passage décrivant explicitement l’agression d’une fillette dans le roman d’horreur Hansel et Gretel de la collection « Les contes interdits ». Selon le juge Blanchard, il convient toutefois de distinguer ce qui relève de la réelle pornographie juvénile et d’un récit fictif. L’avocat d’Yvan Godbout rappelle pour sa part que des écrits encourageants ou faisant la promotion des actes de pédophilie resteraient légalement condamnables.

Références
https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1736292/pornographie-juvenile-auteur-yvan-godbout-acquitte-marcoux 
https://www.lapresse.ca/arts/litterature/2020-09-25/acquitte-l-auteur-yvan-godbout-raconte-son-enfer.php

procès, justice, juge, littérature, livre, Yvan Godbout, Éditions AdA, pédopornographie, pornographie juvénile, Hansel et Gretel, jugement, loi, maison d’édition, accusations, auteur, écrivain, suicide

Commentaires

Connectez-vous ou Créez un compte . Seuls les abonné.e.s peuvent commenter.