unsplash/Tingey Injury Law Firm – Photo modifiée par Les 3 sex*

Dirigeant.e.s polonais.es et personnes LGBTQ+

30 septembre 2020
px
text

Ce lundi 28 septembre, des dirigeant.e.s polonais.es ont répondu à une lettre ouverte dénonçant la situation des personnes LGBTI dans leur pays. La lettre originale publiée dimanche avait été signée par 50 représentant.e.s à l’internationale, incluant des ambassadeurs et des ambassadrices de nombreuses origines.

En réponse à cette lettre, le premier ministre polonais, Mateusz Morawiecki, a assuré que les personnes LGBTQ+ n’étaient pas privées de respect dans son pays et que sa nation avait appris la tolérance à travers les siècles et n’avait pas besoin de se la faire enseigner. 

Le président polonais, Andrzej Duda, quant à lui, avait déjà décrit les droits LGBTQ+ comme une « idéologie » plus dangereuse que le communisme, ce qui avait encouragé de nombreuses localités dans le pays à se décréter zone anti-LGBTQ+.

Bien que plusieurs personnes à la tête de partis politiques aient remis en cause le mouvement des droits civils des personnes LGBTQ+, les politicien.ne.s polonais.es ont tout de même affirmé que les personnes LGBTQ+ ne faisaient face à aucune discrimination ou privation de droits dans leur pays. 

Référence
https://www.voanews.com/europe/poland-rejects-letter-diplomats-urging-tolerance-lgbt-people

Pologne, Europe, Andrzej Duda, Mateusz Morawiecki, politique, droits LGBTQ+, discrimination, privation de droits

Commentaires

Connectez-vous ou Créez un compte . Seuls les abonné.e.s peuvent commenter.