unsplash/Gemma Chua-Tran – Photo modifiée par Les 3 sex*

La crise sanitaire, les droits des femmes et des minorités sexuelles

28 octobre 2020
px
text

Ce lundi, Jacqueline O’Neill, ambassadrice du Canada pour les femmes, la paix et la sécurité, a fait un témoignage devant le Comité de la défense de la Chambre des communes qui a mis l’accent sur le nombre croissant d’attaques contre les personnes défendant les droits de femmes et des personnes LGBTQ2 durant la crise sanitaire. 

O’Neill affirme que ces attaques compromettent les progrès effectués par le passé dans le domaine des droits des femmes et des personnes LGBTQ+. Elle affirme également que « la pandémie et les réponses particulièrement autoritaires à la COVID-19 représentent des menaces pour de nombreuses femmes qui construisent la paix et pour des organisations locales ».

Chargée de faire avancer la politique étrangère féministe depuis sa nomination par le premier ministre Justin Trudeau en juin 2019, O’Neill conseille le gouvernement sur la façon de protéger les droits des femmes et des filles confrontées à la violence et à l'insécurité. Elle déplore également que les femmes ne soient toujours pas représentées adéquatement dans la consolidation de la paix et la résolution de conflits dans certaines régions du monde.

Références
https://www.ctvnews.ca/politics/canada-women-s-security-envoy-sees-rising-authoritarian-control-during-covid-19-1.5162112
https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1744445/droits-femmes-coronavirus-pandemie-recul-monde-jacqueline-oneill

Jacqueline O’Neill, ambassadrice du Canada pour les femmes, la paix et la sécurtié, Comité de la défense, Chambre des communes, LGBTQ2, LGBTQ+, femme, égalité, droits des femmes, droits LGBTQ+, Justin Trudeau, premier ministre, Canada, politique étrangère

Commentaires

Connectez-vous ou Créez un compte . Seuls les abonné.e.s peuvent commenter.