flickr.com/Artur Potosi - Photo modifiée par Les 3 sex*

La dysphorie post-coïtale: prévalence et corrélats chez les hommes

2 octobre 2018
Karolanne O'Keefe
px
text

Date de publication
Juillet 2018

Résumé original

On pense généralement que l'activité sexuelle consensuelle est associée à une expérience émotionnelle positive, mais la dysphorie post-coïtale (DPC) est un phénomène contre-intuitif caractérisé par des sentiments inexplicables de larmes, de tristesse ou d'irritabilité après une activité sexuelle consensuelle pourtant satisfaisante.

La prévalence de la DPC a été rapportée chez les femmes, mais pas chez les hommes. La présente étude a utilisé un questionnaire en ligne anonyme pour examiner la prévalence et les corrélats de la DPC au sein d’un échantillon international comprenant 1 208 participants de sexe masculin. Quarante et un pour cent ont déclaré avoir eu une DPC au cours de leur vie et 20 % ont déclaré avoir eu une DPC au cours des quatre semaines précédentes. Entre 3 et 4 % de l'échantillon ont déclaré avoir été victimes de DPC de manière régulière. La DPC s'est avérée être associée à l’existence d’un état actif de détresse psychologique, à l'abus sexuel au cours de l'enfance et à plusieurs dysfonctionnements sexuels.

Les résultats indiquent que l'expérience masculine de la phase de résolution peut être beaucoup plus variée, complexe et nuancée qu'on ne le pensait auparavant. Les résultats ont des implications sur les paramètres thérapeutiques ainsi que sur le discours général concernant l'expérience sexuelle masculine.

Référence
Maczkowiack, J., et D. Schweitzer, R. (2018). Postcoital dysphoria : prevalence and correlates. Journal of Sex & Marital Therapy. DOI : 10.1080/0092623X.2018.1488326.

Pour demander la production scientifique entière aux auteurs :
https://www.tandfonline.com/doi/abs/10.1080/0092623X.2018.1488326

relation sexuelle, coit, hommes, détresse psychologique, sexe, sexualité, tristesse, irritabilité, satisfaction sexuelle

Commentaires

Connectez-vous ou Créez un compte . Seuls les membres actifs peuvent commenter.