flickr.com/vanes_hud - Photo modifiée par Les 3 sex*

Explorer les profils de sexualité des adolescents ayant commis des abus sexuels et leurs relations avec les caractéristiques de la délinquance et de l'infraction

12 juin 2018
Karolanne O'Keefe
px
text

Date de publication
Juin 2018

Résumé original

Très peu d'études ont porté un intérêt spécifique aux différentes facettes de la sexualité, au-delà du comportement sexuel délinquant des adolescents ayant commis des abus sexuels (ACAS). Celles qui sont allées au-delà du simple comportement sexuel délinquant ont obtenu des résultats mitigés, ce qui laisse à penser que ces adolescents représentent un groupe hétérogène.

La présente étude a utilisé l'analyse par grappes pour examiner les profils de sexualité d'ACAS, incluant des informations sur plusieurs facettes de leur sexualité (fantasmes et expériences atypiques et normatives, pulsion, image corporelle, pornographie, première masturbation, apparition d'un intérêt sexuel et première exposition au sexe). Les participants (N = 136) sont des adolescents qui se sont livrés à des abus sexuels impliquant un contact physique, pour lesquels au moins un des parents a également participé à l'étude. Ils ont été recrutés dans six centres de traitement spécialisés et trois centres jeunesse au Québec (Canada). Des analyses en grappes ont été effectuées pour identifier des profils sexuels spécifiques. Les résultats suggèrent l’existence de trois groupes d'ACAS: 1- le profil à sexualité discordante, qui concerne les adolescents qui montrent principalement des intérêts sexuels normatifs, 2- celui à sexualité limitée, qui caractérise les adolescents qui semblent moins investis / intéressés par leur sexualité et 3- celui à sexualité surinvestie, pour les adolescents montrant une sexualité exacerbée, y compris un intérêt sexuel atypique.

Des analyses supplémentaires (ANOVA et tests du khi carré) révèlent que cinq caractéristiques de la délinquance et de l'infraction étaient significativement plus présentes dans les profils «surinvestis» que «limité»: l’existence d’infractions non sexuelles, l’existence de trois victimes ou plus, le fait que les victimes soient des pairs et la consommation d'alcool et de drogues. L'avancement de nos connaissances sur ce sujet peut fournir des données pertinentes aux cliniciens pour mieux cibler les interventions.

Référence
Spearson-Goulet, J-A., Tardif, M. (2018). Exploring sexuality profiles of adolescents who have engaged in sexual and their link to delinquency and offense characteristics. Child Sexual Abuse & Neglect. DOI : 10.1016/j.chiabu.2018.05.023.

Pour demander la production scientifique entière aux auteurs :
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29883932

abus sexuels, sexualité, adolescents, délinquance, infractions, comportements sexuels, contacts physiques, contacts sexuels, traitements

Commentaires

Connectez-vous ou Créez un compte . Seuls les membres actifs peuvent commenter.