flickr.com/European Parliament et First Minister of Scotland - Photo modifiée par Les 3 sex*

La lutte contre les violences sexuelles leur vaut le prix Nobel de la paix

8 octobre 2018
px
text

Vendredi dernier, Denis Mukwege et Nadia Murad ont été déclarés colauréats du prix Nobel de la paix pour leurs actions dans la lutte contre les violences sexuelles en tant « qu’armes de guerre ».

Denis Mukwege, premier Congolais à recevoir un prix Nobel, est un gynécologue sexagénaire qui a fondé l’hôpital de Panzi il y a près de 20 ans. Là-bas, il s’est employé à soigner 50 000 victimes d’agressions sexuelles, des femmes et des enfants, parfois n’ayant que quelques mois de vie. Dans un documentaire consacré à son combat, Mukwege avait exposé le fait que ces violences sexuelles étaient utilisées comme « armes de destruction massive », détruisant les victimes physiquement et psychologiquement, tout en stigmatisant celles-ci et les enfants pouvant en naître.

Cette vision de la violence sexuelle est partagée par sa colauréate, la jeune Nadia Murad, qui a elle-même été victime de cette sombre réalité. Faisant partie de la minorité yézidie d’Irak, le groupe État islamique a fait d’elle et de plusieurs de ses congénères des esclaves sexuelles. Son histoire, douloureuse et empreinte de violence, constitue tout de même, selon la jeune femme, « l’arme la plus efficace dont [elle] dispose pour lutter contre le terrorisme ». Aujourd’hui ambassadrice de l’ONU pour la dignité des victimes du trafic d’êtres humains, elle tente de faire reconnaître les violences faites à son peuple comme étant un génocide.

D’ailleurs, depuis 2008, les violences sexuelles perpétrées en situation de guerre peuvent être considérées comme « un crime de guerre, un crime contre l’humanité ou un élément constitutif du crime de génocide ».

Référence
https://www.ledevoir.com/monde/538472/le-nobel-de-la-paix-a-deux-heros-de-la-lutte-contre-les-violences-sexuelles?utm_campaign=Autopost&utm_medium=Social&utm_source=Facebook#Echobox=1538737052

Source
Non applicable

violence sexuelle, prix Nobel de la paix, Denis Mukwege, Nadia Murad, lutte, victimes, aide, actions

Commentaires

Connectez-vous ou Créez un compte . Seuls les membres actifs peuvent commenter.