McGill University Health Center Research Institute – Photo modifiée par Les 3 sex* – Utilisation équitable

Diagnostiquer plus tôt les cancers de l’ovaire et de l’endomètre

26 janvier 2022
px
text

La Presse rapporte que l’entreprise montréalaise Blachford a offert une bourse de 250 000 $ à la Fondation du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) afin de financer le projet DOvEE (Diagnostic précoce des cancers de l’ovaire et de l’endomètre). Cette contribution monétaire appuiera les recherches de la directrice du département de gynécologie oncologique du CUSM, la Dre Lucy Gilbert, en lien avec le test diagnostique DOvEEgene. Créé en 2018 par la Dre Gilbert, ce test de détection précoce des cancers de l’endomètre et de l’ovaire en est à l’étape du dernier essai clinique.

La Dre Gilbert a remarqué que les diagnostics de cancers de l’ovaire ou de l’endomètre sont souvent établis alors que la maladie est déjà à un stade avancé. Elle croit que son outil diagnostique, s'apparentant au test Pap et pouvant déceler ces types de cancers à un stade précoce, permettra de sauver plus de personnes atteintes.

D’ailleurs, la Fondation du CUSM accorde beaucoup d’importance au projet DOvEE au sein de sa campagne Osez rêver. L’objectif à atteindre pour financer les dernières étapes de la recherche du DOvEEgene et en faire une norme en médecine gynécologique est de 200 millions de dollars. Avec la contribution de Blachford, ce sont maintenant plus de 2 millions qui ont été amassés pour diagnostiquer les cancers plus tôt et sauver des vies.

Référence
https://www.lapresse.ca/affaires/tetes-d-affiche/2022-01-23/250-000-pour-le-cancer-de-l-ovaire.php

cancer, ovaire, endomètre, gynécologie, Centre universitaire de santé McGill, diagnostic, dépister, bourse, financement, médecine, santé, test, DOvEE, oncologie

Commentaires

Connectez-vous ou Créez un compte . Seuls les abonné.e.s peuvent commenter.