Flickr.com/Double Feature - Photo modifiée par Les 3 sex*

Une première université adopte une politique en lien avec la loi 151

15 octobre 2018
px
text

Une enquête nommée « Sexualité, sécurité et interactions en milieu universitaire » a été menée à l’Université Laval, à Québec, l’année passée, révélant que 4 élèves sur 10 avaient subi de la violence sexuelle sous une forme ou une autre et que le taux de signalement ne dépassait pas 6 %.

Depuis, la loi 151, visant à prévenir et combattre les violences à caractère sexuel dans les établissements d’enseignement supérieur, a été adoptée. Ainsi, vendredi passé, l’université a choisi de se doter d’une nouvelle politique restreignant les relations amoureuses et sexuelles entre le corps professoral et la population estudiantine. Toute relation ne sera pas interdite, mais il ne devra pas y avoir d’enjeu de position d’autorité ou de lien pédagogique entre les individus. Autrement, la position d’autorité devra être abandonnée par celui ou celle qui l’exerce si la relation personnelle veut être poursuivie. Par ailleurs, tout membre du personnel entretenant une telle relation devra en faire part à l’université.

L’idée derrière cette politique est de s’assurer du bien-être des universitaires puisque leur jugement peut être biaisé par une relation avec une personne en position d’autorité et leur éducation peut en souffrir. De plus, d’autres mesures accompagneront la restriction des relations intimes telles que la création d’un Centre d’intervention et de prévention des violences à caractère sexuel, l’abolition du délai de prescription de deux ans afin d’inciter à la dénonciation et l’obligation de toute personne fréquentant l’université, comme personnel ou comme élève, à suivre une formation en ligne sur le consentement et les comportements acceptables au sein de l’établissement.

L’Université Laval compte mettre cette nouvelle politique à exécution dès la prochaine année scolaire.

Référence
https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1129397/universite-laval-politique-violences-sexuelles-professeurs-etudiants 

Source
Non applicable

Université Laval, politique, loi 151, violence sexuelle, harcèlement, scolaire, protection, sexualité, comportements, relation, autorité

Commentaires

Connectez-vous ou Créez un compte . Seuls les membres actifs peuvent commenter.