Unsplash/Reproductive Health Supplies Coalition – Photo modifiée par Les 3 sex*

Accès gratuit à la contraception sur ordonnance au Manitoba

24 novembre 2023
px
text

Le Manitoba offrira bientôt un accès universel à la contraception, si elle est prescrite sur ordonnance, révèle Radio-Canada.

Le gouvernement provincial réalise ainsi une des promesses électorales du NPD. Le premier ministre du Manitoba, Wab Kinew, précise que le plan inclura l’accès « aux services d'avortement, protégera les fournisseurs de services d'avortement et rendra gratuites les méthodes contraceptives sur ordonnance », comme la contraption d’urgence (pilule du lendemain), la contraception orale, le stérilet (de cuivre ou avec hormones) et les injections hormonales. Le préservatif est cependant exclu de ce plan.

Le coût pour la mise en œuvre était estimé à 11 millions de dollars par an. L’infirmière Caitlin Bloxom affirme que ce plan sera « un grand pas en avant », puisque l’accès à la contraception est difficile pour certaines personnes, dû aux coûts associés. Le gouvernement croit tout de même faire des économies à long terme puisqu’une grossesse non désirée peut entraîner de la détresse psychologique et sociale qui a un coût important pour le système de santé, explique Caitlin Bloxom.

Avec son plan, le « gouvernement protégera et affirmera le droit des Manitobaines et des Manitobains d’accéder aux services » de santé sexuelle. De plus, renforcer l’accès à la contraception en région est aussi une mesure discutée, ajoute Uzoma Asagwara, ministre de la Santé. L’expertise locale en milieu rural et isolé est mise à contribution pour cela.

Le Manitoba sera ainsi la deuxième province canadienne, après la Colombie-Britannique, à offrir gratuitement la contraception prescrite à tout le monde.

Référence
https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/2029170/moyens-contraception-prescription-gratuit-manitoba#

contraception, droit, gratuité, sexualité, reprise de pouvoir, corps, Manitoba, politique

Commentaires

Connectez-vous ou Créez un compte . Seuls les abonné.e.s peuvent commenter.