Pexels/Anna Shvets – Photo modifiée par Les 3 sex*

Mouvement LGBTQ+ jugé extrémiste en Russie

1 décembre 2023
px
text

Le jeudi 30 novembre 2023, la Cour suprême russe bannit le « mouvement international LGBT », relate La Presse.

À la suite d’une audience et d’un huis clos, le juge Oleg Nefedov a rendu son jugement devant la presse, signale Le Matin. Celui-ci a commandé la reconnaissance « comme extrémistes [du] mouvement international LGBT et ses filiales, [en plus] d’interdire leurs activités sur le territoire » et que cela entrait en vigueur « immédiatement ».

Ainsi, toute activité publique en lien avec les communautés LGBTQ+ risque d’être passible de peine de prison, puisque maintenant jugée « extrémiste ». Cela regroupe toutes les préférences sexuelles que la Russie considère « non traditionnelles ».

Avant aujourd’hui, la « propagande » des personnes LGBTQ+ était passible d’une amende. C’est le courant conservateur du pays qui ouvre la porte à la criminalisation des droits LGBTQ+. De plus, en juillet dernier, une loi a interdit le droit des personnes trans à faire une transition, que ce soit par thérapie hormonale ou par opération chirurgicale.

Centre T, une ONG russe venant en aide aux personnes trans, a vu son fondateur, Ian Dvorkive, quitter le pays sous l'impulsion de la peur. Peur d’être accusé « d’extrémisme » et de recevoir une peine de prison. Il dit que les militant.e.s LGBTQ+ « qui survivront vivront entièrement caché[.e]s », à partir de maintenant.

Références
https://www.lematin.ch/story/russie-la-cour-supreme-se-penche-sur-linterdiction-du-mouvement-lgbt-743017985995
https://www.lapresse.ca/international/europe/2023-11-30/russie/la-cour-supreme-bannit-le-mouvement-lgbt-pour-extremisme.php

communauté LGBT+, droits, orientation sexuelle, identité de genre, politique, Russie, oppression, extrémisme

Commentaires

Connectez-vous ou Créez un compte . Seuls les abonné.e.s peuvent commenter.