Freepik/h9images – Photo modifiée par Les 3 sex*

Dépistage du VIH et de la syphilis à domicile : programme en péril

21 février 2024
px
text

Le gouvernement du Canada envisage l’arrêt du programme d'auto test INSTI pour le dépistage du VIH et de la syphilis. Il cessera le financement fédéral de ces tests en mars 2024, indique La Presse.

Le test à domicile est facile à utiliser. Avec une goutte de sang, il fournit un résultat pour le VIH et la syphilis en environ une minute. Des personnes travaillant en première ligne affirment que le test change la donne, puisqu’il stoppe la hausse de nouveaux cas. Plus de 215 000 trousses de dépistage ont été distribuées jusqu’à présent dans 400 organisations au Canada.

En 2022 au Canada, il y a eu 1 833 nouveaux diagnostics de VIH, ce qui représente une augmentation de 25 % par rapport à 2021. Le Québec, pour sa part, en a eu 310 en 2022, ce qui représente une augmentation de 120 % par rapport à 2021. De plus, il s’agit du plus grand nombre de cas signalés dans les dix dernières années au Québec.

Il est estimé que des milliers de personnes ne sont pas diagnostiquées au Canada. Un des scientifiques qui a contribué à l’approbation du test au Canada, Sean Rourke, dit : « Ce programme fonctionne. Nous disposons de données montrant qu’il est efficace. Pourquoi ne pas continuer de le financer? Il n’y a tout simplement aucune bonne raison de ne pas le faire. » 

Référence
https://www.lapresse.ca/actualites/sante/2024-02-19/tests-de-depistage-du-vih-a-domicile/fin-le-mois-prochain-du-financement-federal.php#:~:text=L%27initiative%20consistant%20%C3%A0%20fournir,ce%20virus%20augmentent%20au%20Canada.

Source
https://www.insti.com/

dépistage, ITSS, VIH, syphilis, santé sexuelle, Canada, accès, service de santé

Commentaires

Connectez-vous ou Créez un compte . Seuls les abonné.e.s peuvent commenter.