Flickr.com/ThomasAppleby - Photo modifiée par Les 3 sex*

Les sites d’ADN peuvent compromettre l’anonymat des dons de sperme et d’ovocytes

20 novembre 2018
px
text

Aux États-Unis, avec l’avènement des tests ADN individuels, l’anonymat des dons pour la procréation assistée est compromis. En effet, ces kits de tests ADN vendus sur internet permettent aux personnes nées grâce à un don anonyme d’ovocyte ou de sperme de facilement identifier leur « donneur ou donneuse ».

Pour le président de la Société américaine de médecine de la reproduction, Peter Schlegel, le dévoilement de l’identité des donneurs est une conséquence inéluctable. D’après lui, l’enjeu fera partie de la « conversation standard » avec ceux et celles qui désirent devenir donneurs ou donneuses.

Actuellement, les sites offrant un service d’association ADN ont énormément de profils, ce qui fait en sorte qu’il est habituel d’y trouver au moins un.e cousin.e éloigné.e. À partir de là, il est possible de recueillir et de sélectionner des informations, pour ainsi retrouver le donneur ou la donneuse.

Cette disparition de l’anonymat pourrait démotiver certains hommes à donner leur sperme. Cependant, selon des spécialistes, ce n’est pas une mauvaise chose en soi, car cela fixerait des limites : les banques de sperme seront portées à limiter le nombre d’enfants nés d’un même géniteur.


Référence
https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1136385/pma-etats-unis-anonymat-don-gametes-effondre-sites-adn?fbclid=IwAR1trvQAYoCLsFN52axOiRuTO5TJp10vkcV9ayANlpJtUdJYcVfRN2cDtbs 

Source
Non applicable

Procréation assistée, donneur, sperme, ovocytes, adn, médical, don, géniteur, test

Commentaires

Connectez-vous ou Créez un compte . Seuls les membres actifs peuvent commenter.