Facebook.com/Projet LUNE - Photo modifiée par Les 3 sex*

Ville de Québec : le seul refuge pour travailleuses du sexe est en difficulté

24 janvier 2019
Claudelle Nielly-Thibault
px
text

Le centre d'hébergement pour travailleuses du sexe Projet L.U.N.E., seul établissement du genre à Québec, aurait actuellement des difficultés à répondre aux besoins grandissants de sa clientèle.

En ces périodes de grands froids, les demandes d'hébergement seraient de plus en plus nombreuses et l'organisme se verrait souvent obligé de refuser des admissions en raison du manque d’espace et de ressources. Effectivement, les installations ne permettent pas d’accueillir plus de 12 personnes et les autres femmes doivent attendre sur le trottoir. Dans les locaux, il n'est pas rare que des femmes soient obligées de dormir à même le sol.

En plus d'un budget plus qu'insuffisant, la demande ne fait qu'augmenter. C'est environ 10 nouvelles femmes par mois qui feraient appel aux ressources de l'organisme. Dans ces conditions, la directrice du Projet L.U.N.E., interviewée par Radio-Canada, affirme qu'elle doute que l'organisme puisse survivre pour ouvrir ses portes cet été.

Référence
https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1147629/refuge-prostitues-quebec-projet-lune-froid-financement

Source
Non applicable

travailleuses du sexe, industrie du sexe, organisme communautaire, financement, Ville de Québec, Projet L.U.N.E ., femmes, hébergement

Commentaires

Connectez-vous ou Créez un compte . Seuls les membres actifs peuvent commenter.