flickr.com/Tim Green - Photo modifiée par Les 3 sex*

Des milliers de jeunes Nigérianes victimes d'un réseau d'exploitation sexuelle

31 janvier 2019
Claudelle Nielly-Thibault
px
text

Selon l’Agence nigériane de lutte contre la traite des personnes (NAPTIP), plus de 20 000 jeunes femmes nigérianes seraient actuellement prises dans des réseaux d'exploitation sexuelle.

Recrutées pour travailler dans de grands restaurants de Malaisie, elles sont plutôt envoyées au Mali où elles sont forcées de vendre des services sexuels dans des hôtels, des discothèques, des maisons closes et dans les communautés minières du nord du Mali. Elles ont entre 13 et 25 ans et sont pour la plupart prises dans cette situation depuis plusieurs années.

Des missions ont été organisées par le passé pour libérer certaines de ces femmes, mais le problème est difficile à enrayer puisque les trafiquants soudoient les autorités locales et font des pressions sur leurs victimes qui sont souvent effrayées de dénoncer, de peur qu'on s'attaque à leur famille.

Pour celles qui s'en sortent, l'Organisation internationale pour les migrations envisage des programmes pour aider à leur réintégration.

Références
https://www.cnews.fr/monde/2019-01-24/20000-jeunes-filles-nigerianes-vendues-des-reseaux-de-prostitution-806679
http://www.rfi.fr/afrique/20190128-milliers-femmes-nigerianes-contraintes-prostituer-mali 

Source
Non applicable

Nigéria, Mali, femmes, exploitation sexuelle, trafic humain, Agence nigériane de lutte contre la traite des personnes, Organisation internationale pour les migrations, Afrique

Commentaires

Connectez-vous ou Créez un compte . Seuls les membres actifs peuvent commenter.