flickr.com/Arvin Chingcuangco - Photo modifiée par Les 3 sex*

Première greffe de rein pour des personnes séropositives

29 mars 2019
Chloé Duchastel-Vassaramva
px
text

Selon le journal La Presse, la greffe d’un rein d’une femme atteinte du VIH à une autre personne séropositive aurait été un succès à l’hôpital américain Johns Hopkins à Baltimore. Ce premier succès médical réalisé lundi prouverait à la communauté médicale la confiance des scientifiques envers les médicaments antirétroviraux actuels. Ces médicaments permettent aux personnes séropositives à vivre des vies normales ou quasi normales.

Considéré avant comme trop dangereux de laisser qu’un seul rein à une personne atteinte du VIH, l’hôpital aurait reçu l’autorisation en 2016 et attendait des patient.es compatibles pour procéder à une chirurgie de ce genre. Selon un des médecins, Dorry Segev «500 à 600 personnes séropositives pourraient donner des organes chaque année aux États-Unis, tandis que des milliers de personnes séropositives meurent dans l'attente d'une greffe. Jusqu'à présent, seuls des organes prélevés sur des personnes séropositives décédées pouvaient être greffés. » Les deux patientes en rémission devront continuer à prendre les médicaments antirétroviraux.

Référence
https://www.lapresse.ca/actualites/sciences/201903/28/01-5219914-etats-unis-premiere-greffe-de-rein-dune-donneuse-porteuse-du-vih.php 

Source
Non applicable

VIH, sida, séropositif, séropositivité, greffe, chirurgie, médicament, antirétroviraux, médecin, confiance, normalité

Commentaires

Connectez-vous ou Créez un compte . Seuls les membres actifs peuvent commenter.