unsplash.com/DDP - Photo modifiée par Les 3 sex*

Demande d’un recours collectif contre le diocèse de Montréal

5 avril 2019
Chloé Duchastel-Vassaramva
px
text

Selon le journal La Presse, une poursuite sera déposée contre le diocèse de Montréal pour des abus sexuels commis depuis 1940 sur des enfants. Les victimes tiennent le diocèse de Montréal « directement responsables des agressions sexuelles commises par les religieux ». Les autorités religieuses ont « adopté une culture du silence » et ont « échoué à instaurer des règles ou mécanismes de sécurité ou de supervision pour empêcher leurs subordonnés de commettre des agressions sexuelles ». La demande réclame des dommages moraux et punitifs pouvant aller jusqu’à 600 000 $, mais que les montants devraient faire l’objet d’une évaluation unique à chaque victime.

Plusieurs éléments seront scrutés à la loupe au cours du tribunal : les membres du diocèse auraient-ils tenté de mettre un voile sur les agressions commises par leurs subordonnés? Ou encore, s’ils étaient au courant de ces manquements, ont-ils posé des actions adéquates pour les faire cesser? Selon le recours, les autorités « ne pouvaient pas ignorer l’ampleur de l’autorité morale, civile et religieuse que leurs subordonnés exerçaient sur leurs paroissiens ». La demande d’action collective aurait été déposée mercredi, mais un juge doit donner son aval avant de commencer les procédures.

Référence
https://www.lapresse.ca/actualites/justice-et-faits-divers/201904/03/01-5220736-agressions-demande-daction-collective-contre-le-diocese-de-montreal.php 

Source
Non applicable

Agression sexuelle, religion, prêtre, diocèse, montreal, victime, abus, recours, action collective, juridique, juge, tribunal, autorité

Commentaires

Connectez-vous ou Créez un compte . Seuls les membres actifs peuvent commenter.