flickr.com/Tom - Photos modifiées par Les 3 sex*

Vers un mécanisme international contre les violences sexuelles comme arme

8 avril 2019
px
text

Selon La Presse, alors que le trois quart des victimes de guerres seraient des femmes, le G7 aurait adopté une nouvelle résolution face aux violences sexuelles utilisées comme armes de guerre. L’objectif serait la mise en place, d’ici les prochaines semaines, d’un mécanisme permettant d’alerter et de mobiliser la communauté internationale en cas de viols de masse. Par ailleurs, une aide devrait être apportée aux victimes et aux enfants pouvant naître de ces agressions en se centrant sur leurs besoins médicaux, sociaux, psychologiques et juridiques. C’est dans cette optique que le G7 accordera un montant au fonds qu’a créé Denis Mukwege, lauréat du prix Nobel de la paix 2018 pour son implication comme gynécologue spécialisé en violences sexuelles en contexte de guerre.

Par ailleurs, les ministres du G7 auraient soulevé la rare présence de femmes dans les processus de paix et l’importance de leur laisser une place puisqu’elles constituent la majorité des victimes de conflits. D’ailleurs, l’implication des femmes dans ce type de discussion aurait un impact réel sur la durabilité des accords de paix.

Référence
https://www.lapresse.ca/international/201904/06/01-5221156-le-g7-se-mobilise-contre-les-violences-sexuelles-dans-les-conflits.php

Source
Non applicable

violences sexuelles, viol, arme, guerre, G7, international, paix, conflits, femmes, victimes, prix Nobel

Commentaires

Connectez-vous ou Créez un compte . Seuls les membres actifs peuvent commenter.