unsplash.com/Leandro Cesar Santana – Photo modifiée par Les 3 sex*

Deux nouvelles études de l’OMS font un lien entre l'allaitement et l'obésité

1 mai 2019
px
text

Deux nouvelles études de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) font un lien entre l’allaitement et l’obésité. Ainsi, certaines parties de l’Europe font face à de l’obésité infantile qui pourrait être due au faible taux d’allaitement. Selon l’OMS, un allaitement optimal est exclusif jusqu’à ce que l’enfant atteigne
six mois et doit être ensuite combiné à des aliments complémentaires jusqu’à l’âge de deux ans, ou même plus.

La Directrice de la Division des maladies non transmissibles et de la promotion de la santé à toutes les étapes de la vie au bureau de l’OMS pour l’Europe, Docteure Bente Mikkelsen explique que « plus un enfant est nourri longtemps au sein, plus il est protégé contre l'obésité. Cette connaissance peut renforcer nos efforts dans la prévention de l'obésité ».

Plusieurs éléments peuvent expliquer pourquoi certaines parties de l’Europe se retrouvent sous le niveau recommandé dans le monde pour l’allaitement optimal tels que« des politiques inefficaces pour encourager l'allaitement, un manque de préparation des professionnels de la santé pour soutenir l'allaitement, une commercialisation intensive des substituts du lait maternel et des problèmes de législation sur la protection de la maternité ».

Référence
https://news.un.org/fr/story/2019/04/1042271 

Source
Non applicable

oms, allaitement, obésité, europe, santé, grossesse, lait maternel, santé globale, femmes, bébé, enfant

Commentaires

Connectez-vous ou Créez un compte . Seuls les membres actifs peuvent commenter.