Pexels/Pixabay – Photo modifiée par Les 3 sex*

Alabama : la castration chimique deviendra obligatoire pour les agresseur.e.s

5 juin 2019
px
text

L’État de l'Alabama aux États-Unis vient de voter une loi imposant aux personnes de plus de 21 ans condamnées pour agression sexuelle sur des jeunes de moins de 13 ans de se soumettre à la castration chimique avant leur remise en liberté.

La castration chimique consiste en la prise de médicament réduisant le niveau de testostérone, entraînant généralement une diminution de la libido. Il sera de la responsabilité des condamné.e.s de payer le traitement et seul.e.s les juges pourront décider à quel moment les condamné.e.s pourront cesser la prise du médicament.

Selon La Presse, plusieurs États américains proposent des mesures semblables, dont la Californie. Le Texas offre aussi la castration chirurgicale qui consiste pour sa part à l'ablation des testicules.

L’efficacité de la castration chimique est remise en doute par plusieurs études scientifiques qui soulignent que la libido n’est pas le facteur explicatif prédominant des agressions sexuelles. D’autre part, la castration chimique possèdent plusieurs effets secondaires possiblement nuisibles pour la santé.

Référence

https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/201906/05/01-5228923-lalabama-veut-castrer-les-pedophiles-avant-leur-liberation-anticipee.php?utm_source=facebook&utm_medium=social&utm_campaign=algofb&fbclid=IwAR0GOtiCYL7ubiBFlAGXG0J_7EoQYvzXFMszstYiM5LWymG99fqfIen_-Us

Source

http://alisondb.legislature.state.al.us/ALISON/SearchableInstruments/2019RS/PrintFiles/HB379-enr.pdf

castration chimique, castration chirurgical, agressions sexuelles, mineurs, pédophilie, pédophiles, alabama, états-unis, lois, juge, libido, testostérone, prison, incarcération, remise en liberté

Commentaires

Connectez-vous ou Créez un compte . Seuls les membres actifs peuvent commenter.