Flickr.com/Gaetan Ducatteeuw - Photo modifiée par Les 3 sex*

L’influence de la cognition sur la sexualité

1 février 2017
px
text

L’influence de la cognition sur la sexualité

Date de publication
20 janvier 2017

Résumé original

Les recherches en neurosciences, dans le domaine de la sexualité (au sens large), étudient principalement des thèmes cliniques ou les processus neurobiologiques de la reproduction. Même en neurosciences cognitives, le rôle et l’importance de la cognition sur la sexualité est un thème généralement peu étudié.

L’objectif de cet article est d’évaluer l’influence des processus cognitifs sur la sexualité, et en particulier sur l’activité des circuits cérébraux du comportement sexuel. Les données ont été recueillies à partir d’une revue de la littérature concernant les effets des processus cognitifs sur les structures neurobiologiques qui contrôlent le comportement sexuel.

On observe que les processus cognitifs influencent la sexualité, de manière directe et indirecte, à deux niveaux distincts : cérébral et culturel. D’une part, les processus cognitifs participent à la création de techniques et à l’élaboration de symboles, de normes et de valeurs, qui sont à l’origine d’organisations sociales et culturelles particulières ; puis ces contextes socioculturels peuvent ensuite rétroagir sur les représentations cognitives, mais surtout influencer et structurer la sexualité (conceptualisation de 2 ou 3, voire 5 genres ; absence ou existence du baiser ; création de contraception et de procréation artificielle, qui dissocient reproduction et comportements hédoniques…). D’autre part, les représentations cognitives peuvent directement modifier l’activité des circuits sexuels : perceptions sensorielles, excitation sexuelle, système de récompense… ce qui influence les apprentissages et les comportements sexuels.

En conclusion, les effets–indirects (via la culture) et directs – de la cognition sur la sexualité humaine apparaissent comme majeurs et structurants. Pour cette raison, il serait souhaitable de développer ce thème de recherche, afin de mieux évaluer et comprendre tant le rôle que l’importance des différents processus cognitifs sur les apprentissages sexuels et la sexualité.

Référence
Wunsch, S. (2017). L’influence de la cognition sur la sexualité. Sexologies. DOI : dx.doi.org/10.1016/j.sexol.2016.12.004.

Pour accéder à la production scientifique entière 
http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1158136016301062

les 3 sex, revue sexologique, sexe, sexualité, sexologie, français, neurosciences, cognition, comportements sexuels, influence

Commentaires

Connectez-vous ou Créez un compte . Seuls les abonné.e.s peuvent commenter.