Flickr.com/andresmbernal - Photo modifiée par Les 3 sex*

Le genre, un prédicteur des symptômes du stress post-traumatique et des problèmes de comportements externalisés chez les enfants victimes d’abus sexuels

8 février 2017
px
text

Date de publication
Février 2017

Résumé original

Malgré la prolifération des études documentant les victimes de violence sexuelle, les différences entre les sexes restent sous-étudiées. La majeure partie des études repose sur des échantillons rétrospectifs d'adultes avec une représentation insuffisante des victimes masculines pour explorer les spécificités sexuelles. Cette étude a examiné les résultats différentiels chez les garçons et les filles victimes d'abus sexuels.

Un modèle prédictif de résultats incluant les caractéristiques de l'abus et le sentiment de culpabilité comme médiateurs a été proposé. Une analyse de la trajectoire a été réalisée avec un échantillon de 447 enfants victimes de violence sexuelle (319 filles et 128 garçons) âgés de 6 à 12 ans. Être une fille était un prédicteur de symptômes de stress post-traumatique, alors qu’être un garçon était un prédicteur de problèmes d'externalisation. Être un garçon était également associé à des abus plus graves, qui à leur tour prédisent les symptômes du stress post-traumatique. Le sexe de l'enfant n'était pas lié au rapport de l'auteur à l'enfant ni au sentiment de culpabilité. Cependant, le sentiment de culpabilité prédisait les symptômes du stress post-traumatique et les problèmes d'externalisation alors que la relation de l'auteur avec l'enfant prédisait des problèmes d'externalisation.

Les spécificités sexuelles devraient être étudiées concernant les enfants victimes de sévices sexuels, car les garçons et les filles semblent manifester des résultats différents. Le sentiment de culpabilité devrait être ciblé dans l'intervention pour les enfants victimes d'abus sexuels, car les résultats mettent en évidence son lien avec les résultats négatifs accrus.

Référence
Gauthier-Duchesne, A., Hébert, M., et Daspe, M-A. (2017). Le genre, un prédicteur des symptômes du stress post-traumatique et des problèmes de comportements externalisés chez les enfants victimes d’abus sexuels. Child Abuse & Neglect, 64. DOI : 10.1016/j. chiabu. 2016. 12. 008.

Pour demander la production scientifique entière aux auteurs 
https://www.researchgate.net/publication/311977206_Gender_as_a_predictor_of_posttraumatic_stress_symptoms_and_externalizing_behavior_problems_in_sexually_abused_children

les 3 sex, revue sexologique, sexe, sexualité, sexologie, français, différences de genre, abus sexuel enfant, stress post-traumatique (PTSD), trouble de comportement externalisé, sentiment de culpabilité, caractéristiques d’abus.

Commentaires

Connectez-vous ou Créez un compte . Seuls les membres actifs peuvent commenter.