pexels/Magda Ehlers – Photo modifiée par Les 3 sex*

Politique canadienne : les femmes moins élues que les hommes

16 octobre 2019
px
text

Radio-Canada a étudié les données électorales des trois dernières élections (2008, 2011 et 2015) afin d’offrir un portrait de la parité des genres en politique fédérale.

Premièrement, les résultats indiquent que les femmes auraient moins de chance d’être élues que les hommes. De plus, elles seraient souvent assignées à des circonscriptions plus difficiles à gagner.

Deuxièmement, l’enquête révèle que les femmes reçoivent environ 12 % moins d’argent de la part de leur association de circonscription comparativement aux candidats masculins.  

Depuis qu’elles ont le droit de se présenter aux élections, le nombre de femmes candidates augmente. Toutefois, il y a présence d’un biais systématique en faveur des hommes. Certains vont même jusqu’à désigner les femmes candidates « d’agneaux sacrificiels » de la politique canadienne.  

Melanee Thomas, professeure en  sciences politiques à l’Université de Calgary, accuse les chef.fes.s des partis de ne pas faire les efforts nécessaires afin d'offrir des chances égales peu importe le genre du ou de la candidat.e.  

Selon les statistiques des élections précédentes, les partis recrutent encore deux fois plus d’hommes. Cette même tendance semble se dessiner pour les élections de 2019.

Les expert.e.s soulignent l’importance d’obtenir la parité, entre autres pour que la Chambre soit représentative de la société et que les décisions soient plus proches de la réalité de tous et toutes. 

Référence
https://ici.radio-canada.ca/info/2019/elections-federales/femmes-hommes-probabilites-vote-egalite-chateaux-forts/

Source
Non applicable 

Parité, Égalité des chances, Politique, Élection 2019, Biais systématique, Représentativité, Canada

Commentaires

Connectez-vous ou Créez un compte . Seuls les abonné.e.s peuvent commenter.