ledevoir/Marie-France Coallier – Photo modifiée par Les 3 sex* – Utilisation équitable

Publication de l’essai « Le boys club » de Martine Delvaux

17 octobre 2019
px
text

L’écrivaine et féministe Martine Delvaux vient de faire paraître un nouvel essai aux Éditions du remue-ménage qui s’intitule « Le boys club ». Dans cet ouvrage, elle dénonce les cercles fermés masculins, majoritairement blancs, riches et hétérosexuels, où les décisions se prennent sans les femmes et des groupes minoritaires.

Au cours des 232 pages de son livre, l’auteure s’intéresse à différents types de boys clubs, dont celui de l’armée, de l’Église, de la Ligue du LOL en France, des clubs privés et du monde politique, qui forment des repaires du patriarcat et de l’hétérosexisme. Dans une entrevue accordée à La Presse, elle a affirmé que l’administration Trump incarne le boys club « dans sa forme la plus perverse et la plus pathétique ».

Delvaux critique le fait qu’encore aujourd’hui, la plupart des décisions politiques sont prises derrière les portes closes par des hommes de pouvoir. Elle en appelle à un changement systémique pour que la parole des femmes et des groupes minoritaires soit entendue et prise en compte afin d’en arriver à une véritable démocratie.

Références
https://www.lapresse.ca/arts/litterature/201910/14/01-5245368-martine-delvaux-le-monde-entier-est-un-boys-club.php
https://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/plus-on-est-de-fous-plus-on-lit/segments/entrevue/138159/martine-delvaux-le-boys-club

Source
Non applicable

Boys club, essai, Martine Delvaux, Éditions du remue-ménage, féminisme, administration Trump, clubs privés, patriarcat, hétérosexisme, démocratie

Commentaires

Connectez-vous ou Créez un compte . Seuls les abonné.e.s peuvent commenter.