pexels/Pixabay – Photo modifiée par Les 3 sex*

Les universités québécoises contre la violence sexuelle

13 novembre 2019
px
text

En décembre 2017, le gouvernement québécois adoptait la loi visant à prévenir et à combattre le sexisme et les violences à caractère sexuel dans les établissements d’enseignement supérieur. Cette loi exige que la direction offre un milieu sécuritaire et sain, dans le but de contrecarrer la culture du viol dans le milieu universitaire.

La politique entrait en vigueur le 1er septembre 2019. Depuis, les établissements doivent se prévaloir d’un code de conduite encadrant les relations intimes entre enseignant.e.s et étudiant.e.s. Également, le ministère de l’Éducation oblige la mise en place de mesures de prévention et d’heures de formation pour combattre la violence, la coercition et le harcèlement sexuel.

Pour ce faire, l’UQAM a mis sur pied une formation à distance s’adressant à tous et toutes ses membres. La formation obligatoire a été développée en collaboration avec le réseau de l’Université du Québec. Les thèmes abordés sont la violence sexuelle, le consentement, l’intervention du témoin et le soutien aux victimes. Au Bureau d’intervention et de prévention en matière de harcèlement (BIPH), des intervenant.e.s sont présent.e.s sur place pour vous accueillir et vous guider. Pour l’UQAM, ces mesures symbolisent « la première étape dans le développement d’une culture de consentement et de respect ».

À l’Université de Montréal, une mesure semblable a été implantée pour un milieu sans violence. 

Le but est d’établir une ambiance de respect et de s’assurer d’offrir soutien et accompagnement lors d’une dénonciation. 

Référence
https://www.actualites.uqam.ca/2019/formation-violences-caractere-sexuel

Source
http://legisquebec.gouv.qc.ca/fr/ShowDoc/cs/P-22.1

Québec, prévention, violence sexuelle, harcèlement, UQAM, UdeM, Montréal, BIMP, relation, loi, politique, formation, code de conduite, culture du viol

Commentaires

Connectez-vous ou Créez un compte . Seuls les abonné.e.s peuvent commenter.