Les 3 sex*

Attentat de Polytechnique : 30 ans plus tard

6 décembre 2019
px
text

L’histoire est connue. Il y a 30 ans, un homme est entré à Polytechnique dans le but avoué de « ad patres les féministes qui [lui] ont toujours gaché [sic] la vie ». Il a séparé les hommes des femmes. Il a tué 14 femmes. Il a blessé 14 personnes. Il s’est suicidé.

Les 14 femmes assassinées le 6 décembre 1989 sont :
Geneviève Bergeron (née en 1968, 21 ans), étudiante en génie mécanique.
Hélène Colgan (née en 1966, 23 ans), étudiante en génie mécanique.
Nathalie Croteau (née en 1966, 23 ans), étudiante en génie mécanique.
Barbara Daigneault (née en 1967, 22 ans), étudiante en génie mécanique.
Anne-Marie Edward (née en 1968, 21 ans), étudiante en génie chimique.
Maud Haviernick (née en 1960, 29 ans), étudiante en génie des matériaux.
Barbara Klucznik-Widajewicz (née en 1958, 31 ans), étudiante infirmière.
Maryse Laganière (née en 1964, 25 ans), employée au Département des finances.
Maryse Leclair (née en 1966, 23 ans), étudiante en génie des matériaux.
Anne-Marie Lemay (née en 1967, 22 ans), étudiante en génie mécanique.
Sonia Pelletier (née en 1961, 28 ans), étudiante en génie mécanique.
Michèle Richard (née en 1968, 21 ans), étudiante en génie des matériaux.
Annie St-Arneault (née en 1966, 23 ans), étudiante en génie mécanique.
Annie Turcotte (née en 1969, 20 ans), étudiante en génie des matériaux.

En novembre dernier, afin de mieux refléter « la nature de l’événement et le sexe des victimes », la plaque commémorative de la place du 6-Décembre-1989 a été remplacée. La nouvelle plaque se lit : « Ce parc a été nommé en mémoire des 14 femmes assassinées lors de l’attentat antiféministe survenu à l’École Polytechnique le 6 décembre 1989. Il veut rappeler les valeurs fondamentales de respect et condamner toutes les formes de violence à l’encontre des femmes. »

Plusieurs évènements ont eu lieu ou auront lieu pour la commémoration :

16 et 30 novembre 2019 : Une marche, deux parcours - À la mémoire des femmes de Polytechnique
Dès le 25 novembre 2019 : Devoir de mémoire 6.12.1989
29 novembre 2019 : Table ronde - Polytechnique à aujourd’hui : Comment penser les (anti)féminismes

Du 2 au 6 décembre 2019 dès 8h00 : Semaine de la rose blanche
6 décembre 2019 dès 16h45 : Commémoration de la tragédie de Polytechnique. Se souvenir pour elles - Rassemblement au chalet du Mont-Royal
6 et 7 décembre 2019 à 20h00 : Aujourd’hui Fanny Britt passe à l’histoire! | Pièce de résistance
9 décembre 2019 à 19h00 : 30 ans après - Réflexions sur l’antiféminisme

Pour lire une chronique paru le lendemain de la tuerie, cliquez ici.

En décembre, il y aura aussi la sortie du livre de Josée Boileau Ce jour-là : parce qu’elles étaient des femmes revenant sur les luttes féministes avant et depuis le 6 décembre 1989. 

Rappelons-nous les victimes et celles qui sont mortes car elles étaient des femmes. Continuons de lutter pour elles. Faisons face à l’antiféminisme. 

Références
https://www.ledevoir.com/lire/568159/le-quebec-d-avant-et-le-quebec-d-apres 
https://www.lapresse.ca/actualites/grand-montreal/201911/03/01-5248202-polytechnique-montreal-reconnait-un-attentat-antifeministe.php
https://ici.radio-canada.ca/breve/1313/14-visages-une-tragedie
https://www.ledevoir.com/opinion/chroniques/568163/des-roses-sur-la-neige
https://www.lapresse.ca/actualites/201911/23/01-5251001-attentat-de-polytechnique-quand-les-endeuilles-consolent-leur-societe.php
https://www.lapresse.ca/actualites/201912/03/01-5252300-tuerie-de-polytechnique-30-ans-plus-tard-dire-les-mots-qui-avaient-ete-tus.php 

Source
Non applicable

Polytechnique, udem, féminisme, sexisme, attentat, misogynie, 30 ans, commémoration, tuerie

Commentaires

Connectez-vous ou Créez un compte . Seuls les abonné.e.s peuvent commenter.