mcgill.ca/morethanwords – Photo modifiée par Les 3 sex* - Utilisation équitable

More Than Words : utiliser l’art contre la violence basée sur le genre

11 décembre 2019
px
text

Le 2 décembre dernier, durant la semaine d’activisme contre la violence basée sur le genre, l’Université McGill annonçait le lancement du site internet More Than Words (MTW).  

La plateforme MTW sera la principale voie de diffusion d’un projet de recherche de quatre ans (2019 à 2023) mené par l’Institut de Recherche pour le développement et le bien-être humain de McGill.

Le but du projet est d’étudier l’impact d’une approche centrée sur l’art par des jeunes survivant.e.s autochtones afin d’aborder la problématique de la violence sexuelle ou basée sur le genre (VSBG).  

L’ampleur et le coût du phénomène de la VSBG au Canada sont considérables. Les femmes et les personnes LGBTQ+ seraient particulièrement à risque de telle violence. En ce sens, une bourse de 900 000 $ a été attribuée par le Département de la Condition des femmes au projet MTW dans un but de prévention et de soutien aux familles et aux communautés.  

More Than Words souhaite bâtir une communauté de soutien multidisciplinaire qui prône une approche artistique. Aussi, ils ont l’intention de favoriser le mentorat intergénérationnel dans la lutte contre les VSBG, d’approfondir les connaissances et de favoriser l’expertise concernant l’intervention centrée sur le trauma.  

Sous la bannière « Plus  que des mots », les responsables insistent sur l’importance des actions concrètes et de la portée de l’art comme un outil de réflexion.

Référence
https://reporter.mcgill.ca/mcgills-more-than-words-project-launches-new-website/

Source
https://www.mcgill.ca/morethanwords/

McGill, More Than Words, Condition féminine, Violence sexuelle, Violence basée sur le genre, Autochtone, Jeune leader, Femme, LGBTQ+, approche basée sur l’art

Commentaires

Connectez-vous ou Créez un compte . Seuls les abonné.e.s peuvent commenter.