unsplash/ Edgar Castrejon – Photo modifiée par Les 3 sex*

Un programme d’éducation sur l’endométriose pour les jeunes

7 janvier 2020
px
text

Des chercheur.euse.s au BC Women’s Hospital Health Centre (Centre hospitalier de santé des femmes de la Colombie-Britannique) ont lancé un programme expérimental d’éducation sur les menstruations débutant à la New Westminster Secondary School en se concentrant sur l’endométriose. L’initiative incitera les adolescent.e.s à distinguer la normalité des symptômes menstruels, des symptômes nécessitant le regard médical plus approfondi. 

Sachant que la majorité des personnes souffrant d’endométriose affirment que leurs symptômes aient été écartés au moins une fois par un.e professionnel.le de la santé après les avoir partagés, l’initiative en est de plus nécessaire auprès des adolescent.e.s. Les chercheur.euse.s visent effectivement à donner des outils aux jeunes adolescent.e.s afin de prendre en main leur santé sexuelle et d’écouter leur corps. Le programme pilote est basé sur un programme éducationnel néo-zélandais et est financé par le Michael Smith Foundation for Health Research (la Fondation Michael Smith pour la recherche en santé).

L’endométriose est une condition commune qui affecte en moyenne une personne avec des ovaires en âge de reproduction sur dix, mais qui est souvent négligée dûe à sa méconnaissance et au tabou relié aux menstruations. Un diagnostic précoce de la condition empêcherait à de nombreuses personnes de vivre avec des douleurs chroniques dans le futur.

Référence
https://www.theglobeandmail.com/canada/article-new-program-aims-to-break-taboo-by-teaching-high-school-students-about/

Source
Non applicable

endométriose, Colombie-Britannique, menstruations, programme expérimental, symptômes douloureux, tabou menstruel, diagnostic précoce, condition commune

Commentaires

Connectez-vous ou Créez un compte . Seuls les abonné.e.s peuvent commenter.