pexels/Fernando Arcos – Photo modifiée par Les 3 sex*

Les applications de rencontre vendent vos données personnelles

16 janvier 2020
px
text

Plus tôt cette semaine, le Conseil norvégien des consommateurs publiait le rapport « Out of control » qui fait état de l’utilisation des données personnelles des usagers et usagères de multiples applications de rencontre.

Les conclusions du rapport sont alarmantes. Effectivement, on constate que plus d’une dizaine d’applications ferait la revente des données personnelles de ses utilisateurs et utilisatrices, ce qui constitue « une violation insensée des droits européens de confidentialité des usagers ».

Des applications comme Tinder et Grindr sont pointées du doigt en ce qui a trait au partage illégal de données. Ces plateformes de rencontre populaires vendraient à des entreprises publicitaires plusieurs informations afin d’effectuer un profilage en ligne de leurs usagers et usagères.

En visitant ces applications, c’est l’âge, le sexe, l’orientation sexuelle et les données GPS de la personne qui sont partagés à son insu, et ce, de manière systématique. Cette pratique constitue une violation du Règlement général sur la protection des données qui est en vigueur depuis mai 2018 au sein de l’Union européenne. 

Le Conseil norvégien des consommateurs a porté plainte contre Grindr, un réseau de rencontre pour les personnes homosexuelles, bi, trans et queer. À ce jour, les dirigeant.e.s refusent de commenter l’affaire. 

Référence
https://www.lapresse.ca/affaires/techno/202001/14/01-5256743-tinder-et-grindr-accusees-de-partage-illegal-des-donnees-personnelles.php

Source
Non applicable

Tindr, Grindr, donnée personnelle, confidentialité, Norvège, protection du consommateur, application de rencontre, profilage, Out of control

Commentaires

Connectez-vous ou Créez un compte . Seuls les abonné.e.s peuvent commenter.