pexels/Brett Sayles – Photo modifiée par Les 3 sex*

Journée mondiale de la visibilité intersexe

27 octobre 2020
px
text

La Journée mondiale de la visibilité intersexe se tenait hier, le 26 octobre. Cette date marque l'anniversaire de la première manifestation publique de personnes intersexes aux États-Unis, qui a eu lieu en 1996. 

Le but de cette journée est de mettre de l’avant les personnes intersexes et de mettre un terme aux violences et aux pratiques médicales dont elles souffrent souvent dès la naissance, afin de se conformer aux attentes de la société. L’intersexuation est un terme biologique qui décrit les personnes dont le sexe biologique présente naturellement des caractéristiques qui ne sont ni dites masculines ni dites féminines. 

Ce thème est abordé présentement dans la série québécoise Fragile, dans le but justement de sensibiliser le public et de lever le voile sur cette situation, vécue par près de 1,7 % de la population (ce qui est comparable au pourcentage de personnes rousses). Le fait d’aborder l’intersexuation à la télévision permet d’ouvrir la discussion et de briser le silence qui entoure cette réalité.

Serge Boucher, auteur de la série, a collaboré pour l’occasion avec le Dr Shuvo Ghosh, pédiatre du développement et du comportement et professeur adjoint de pédiatrie au Centre de santé universitaire de McGill. « Le gros défi devant nous, c'est d'ouvrir la conversation un peu pour ces personnes. Parce qu'elles sont nées sans un problème. On crée le problème, des fois, parce qu'elles sont au milieu », a admis Dr Ghosh à Radio-Canada.

Référence
https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1742957/intersexualite-ecran-television-diversite

Source
https://www.amnesty.fr/discriminations/actualites/5-fausses-idees-sur-les-personnes-intersexes

intersexe, intersexuation, Journée mondiale de la visibilité intersexe, reconnaissance, inclusion, inclusivité, LGBTQ+, diversité, norme, normativité, stigmatisation, corps humain

Commentaires

Connectez-vous ou Créez un compte . Seuls les abonné.e.s peuvent commenter.