flickr.com/Jennifer Diaz - Photo modifiée par Les 3 sex*

Les expériences négatives vécues dans l'enfance, les soucis quotidiens et les pensées positives: une étude journalière

25 septembre 2018
Karolanne O'Keefe
px
text

Date de publication
Juillet 2018

Résumé original

Notre objectif a été d’examiner les expériences négatives vécues dans l'enfance (ENE) en tant que prédicteur prospectif des associations quotidiennes entre les inquiétudes et la pensée positive chez les adolescents presque adultes.

Les ENE cumulatives ont été mesurées à partir de rapports complétés par des parents et des jeunes âgés de 9,9 à 18,1 ans. Les adolescents (N = 103) ont signalé leurs inquiétudes quotidiennes et leurs pensées positives sur une période de dix jours.

Les expériences négatives vécues dans l'enfance sont liées à des niveaux plus élevés et plus variables de préoccupations quotidiennes. Les périodes caractérisées par un mode de pensée positif plus fort ont été associées à moins d'inquiétude chez les adolescents ayant des scores faibles d'ENE, ce qui n’a pas été le cas chez ceux présentant un score élevé.

L'inquiétude quotidienne vécue à la fin de l'adolescence semble pouvoir être une conséquence importante d'une exposition précoce aux ENE. Des interventions précoces axées sur la réduction des inquiétudes et l'amélioration de la régulation des émotions pourraient atténuer les inquiétudes chez les jeunes touchés par ce phénomène.

Référence
Arbel, R., Schacter, H., Daspe, M-A., et Margolin, G., (2018). Adverse childhood experiences, daily worries, and positive thoughts : a daily diary multi-wave study.British Journal of Clinical Psychology. DOI : 10.1111/bjc.12200.

Pour demander la production scientifique entière aux auteurs :
https://www.researchgate.net/publication/326627000_Adverse_childhood_experiences_daily_worries_and_positive_thoughts_A_daily_diary_multi-wave_study

adolescents, pensées négatives, expériences, émotions, inquiétudes, adultes

Commentaires

Connectez-vous ou Créez un compte . Seuls les membres actifs peuvent commenter.