Unsplash.com/JesseOrrico - Photo modifiée par Les 3 sex*

Violences sexuelles commises par des entraîneurs sportifs

12 février 2019
px
text

En réaction à la diffusion du reportage de Radio-Canada/CBC sur les délits sexuels perpétrés par les entraîneurs, Isabelle Charest, ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, affirmerait que le gouvernement québécois prend au sérieux les problématiques de violences, de harcèlement et d’intimidation dans le monde du sport.

Effectivement, selon le reportage, dans les 20 dernières années au Canada, 340 entraîneurs dans le milieu du sport amateur auraient été accusés d’un crime sexuel, et « 222 de ces accusations ont donné lieu à des condamnations pour des gestes envers 603 victimes mineures », d’après la société d’État. Les condamnations auraient été plus nombreuses en Ontario et au Québec.

Selon Radio-Canada, « les 340 accusations vont de l’agression sexuelle à l’exploitation sexuelle en passant par le leurre d’enfants et la fabrication ou la possession de matériel pornographique juvénile ».

Ces accusations toucheraient plus de 36 sports différents, et plus fortement le hockey ainsi que le soccer.

D’après La Presse, Isabelle Charest encourage les jeunes athlètes qui auraient « le sentiment que leur sécurité et leur intégrité sont compromises, à en parler, à chercher de l’aide et à dénoncer tout comportement inapproprié ».

Références
https://www.lapresse.ca/actualites/politique/politique-quebecoise/201902/10/01-5214221-violence-dans-le-sport-la-ministre-charest-prend-la-situation-tres-au-serieux.php
https://ici.radio-canada.ca/sports/1151877/enquete-entraineurs-canada-accusations-delits-sexuels-athletes-mineurs 

Source
Non applicable

Violences sexuelles, délits sexuels, crimes sexuels, sport, Canada, Québec, coach, entraineurs, sport amateur, harcèlement, intimidation

Commentaires

Connectez-vous ou Créez un compte . Seuls les membres actifs peuvent commenter.