Unsplash/The Climate Reality Project - Photo modifiée par Les 3 sex*

Éviter les projecteurs : examen du public, réglementation morale et dissuasion des candidat.e.s LGBTQ

5 mai 2019
px
text

Date de publication
16 avril 2019

Résumé original
Les politicien.ne.s LGBTQ jouent un rôle important dans la promotion des intérêts des personnes LGBTQ au gouvernement et dans la sensibilisation de leurs collègues législateurs et législatrices aux questions relatives aux personnes LGBTQ. Cependant leur sous-représentation dans les assemblées législatives limite leurs possibilités d'influencer les politiques publiques. Les attitudes historiquement négatives à l’égard des minorités sexuelles suggèrent que l’examen du public pourrait constituer un obstacle important à la candidature des personnes LGBTQ.

Cette étude explore les perceptions de l'examen du public et les formes qu'il s'attend à ce qu'elles prennent pour les candidat.e.s LGBTQ. Les entrevues menées auprès de 101 Canadien.ne.s de divers horizons révèlent que certaines personnes LGBTQ renoncent à une carrière en politique pour éviter la réglementation morale des modes de vie et des identités non traditionnelles qui sous-tend souvent l'examen public des politicien.ne.s.

Les personnes LGBTQ partagent les préoccupations des autres participant.e.s à l’étude concernant la perte de vie privée et les critiques politiques, mais elles s’attendent également à ce que leur sexualité et leur apparence physique fassent l’objet d’un examen particulier. Les expériences des candidat.e.s LGBTQ au cours de la campagne électorale confirment leurs attentes et révèlent la manière dont les politicien.ne.s sont réglementé.e.s pour s’assurer qu’ils et elles se conforment aux normes de la politique hétérosexiste blanche.

Référence
Wagner, A. (2019). Avoiding the spotlight: public scrutiny, moral regulation and LGBTQ candidate deterrence. Politics, Groups, And Identities. DOI : 10.1080/21565503.2019.1605298

Pour demander la production scientifique entière aux auteur.e.s
https://www.tandfonline.com/doi/abs/10.1080/21565503.2019.1605298

candidature politique, LGBTQ, régulation morale, dissuasion des candidat.e.s, Canada

Commentaires

Connectez-vous ou Créez un compte . Seuls les abonné.e.s peuvent commenter.