Flickr.com/Claude Robillard - Photo modifiée par Les 3 sex*

Les objectifs relationnels et le bien-être au sein des couples atteints de vestibulodynie

18 janvier 2017
px
text

Les objectifs relationnels et le bien-être au sein des couples atteints de vestibulodynie

Dans le cas de la douleur génito-pelvienne, la prise en compte des objectifs relationnels est particulièrement pertinente étant donné que la détresse des couples repose souvent sur le contexte relationnel. Nous avons étudié les associations (1) entre les objectifs relationnels et la douleur des femmes atteintes d’une vestibulodynie provoquée (PVD) pendant les rapports sexuels ainsi que le bien-être sexuel, relationnel et psychologique de celles-ci et de leurs partenaires, et (2) le rôle modérateur des objectifs sexuels dans ces associations.

Les femmes atteintes de PVD (N = 134) et leurs partenaires ont rempli des évaluations permettant de mesurer leurs objectifs relationnels, leurs objectifs sexuels, leur degré de satisfaction sexuelle et relationnelle et leurs symptômes dépressifs. Les femmes ont également rapporté l’intensité moyenne de leur douleur durant les rapports sexuels. Les résultats convergent vers le fait que les femmes ayant pour objectif une approche relationnelle plus forte ont déclaré avoir une plus grande satisfaction sexuelle. De manière similaire, lorsque le partenaire poursuit une approche du même type, les femmes et leurs partenaires ont déclaré une plus grande satisfaction sexuelle et relationnelle. À cela s’ajoute, la diminution des symptômes dépressifs rapportés chez les partenaires. En contrepartie, les comportements d’évitement des relations sexuelles sont associés avec moins de satisfaction sexuelle chez la femme. Plusieurs interactions significatives ont montré que la combinaison d’objectifs sous-tendant une approche relationnelle et sexuelle était associée à une plus grande satisfaction sexuelle et relationnelle et à moins de symptômes dépressifs, alors que la combinaison d’objectifs visant l'évitement relationnel et sexuel était liée à une plus faible satisfaction vis-à-vis de la relation ainsi qu'à une plus grande douleur pendant les rapports sexuels chez la femme. En cela, le ciblage de l'approche relationnelle et des objectifs d'évitement ainsi que les objectifs spécifiques à l'activité sexuelle peuvent améliorer la qualité et l'efficacité des interventions psychologiques en couple pour la PVD.

Référence
O. Rosen, N., Dewitte, M., Merwin, K., Bergeron, S., (2016). Les objectifs relationnels et le bien-être au sein des couples atteints de vestibulodynie. Archives of Sexual Behavior. DOI : 10.1007/s10508-016-0877-1.

Pour demander la production scientifique entière aux auteurs

https://www.researchgate.net/publication/311939630_Interpersonal_Goals_and_Well-Being_in_Couples_Coping_with_Genito-Pelvic_Pain

les 3 sex, revue sexologique, sexe, sexualité, sexologie, français, douleurs pelviennes, vestibulodynie, femme, satisfaction sexuelle, satisfaction relationnelle, couple

Commentaires

Connectez-vous ou Créez un compte . Seuls les membres actifs peuvent commenter.