womensonwaves.org – Photo modifiée par Les 3 sex*

Québec : des organismes déplorent le niveau d’accès à l’avortement

30 octobre 2019
px
text

En septembre dernier, des regroupements de femmes ont manifesté à deux occasions dans la Capitale-Nationale. Lors de ces événements, des organismes de défense du droit à l’avortement ont déploré l’état de l’accessibilité à l’IVG.

À Québec, les délais d’attente peuvent s’étendre jusqu’à un mois. Des deux à trois semaines nécessaires pour obtenir un premier rendez-vous, il faut ajouter à cela environ sept jours supplémentaires pour se faire avorter.  

Dans Chaudière-Appalaches, on retrouve une seule clinique d’avortement pour l’ensemble du territoire. Celle-ci est ouverte qu’une journée par semaine.

Ce genre de situation devient encore plus problématique lors de la période des fêtes par exemple. Les jours fériés et l’absence de médecins multiplient le temps d’attente.

Ces conditions sont à l'origine de plus en plus de mécontentement chez les personnes pouvant être concernées par la problématique. Les délais d’attente sont trop longs et parfois il faut même attendre au deuxième ou troisième rendez-vous avant de pouvoir procéder à l’intervention. Conséquemment, certaines personnes sont contraintes de se rendre jusqu’à Montréal pour avoir accès à leur droit à l’avortement. Dans la métropole, une dizaine d’endroits y sont consacrés, les délais d’attente sont d’environ une dizaine de jours et l’intervention peut se dérouler dès la première rencontre.

L’organisme SOS Grossesse confirme que cette problématique ne date pas d’hier. Toutefois, on observerait une augmentation du mécontentement face à la difficulté d’accès à l’IVG. Cette réalité peut avoir des répercussions psychologiques négatives pour les personnes qui ne souhaitent pas être enceintes à ce moment. 

Référence
https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1361985/avortement-interruption-volontaire-grossesse-acces-quebec

Source
Non applicable

Avortement, IVG, Femme, Droit, Délai, Accessibilité, Québec, Clinique avortement, Hôpitaux

Commentaires

Connectez-vous ou Créez un compte . Seuls les abonné.e.s peuvent commenter.