flickr/Jeanne Menjoulet – Photo modifiée par Les 3 sex*

Grenelle de la violence conjugale : la France déçue des résultats

27 novembre 2019
px
text

En septembre dernier s’ouvrait un débat multipartite sur la violence conjugale à Matignon, en France. Les associations d’aide aux femmes se disaient inquiètes puisque peu d’informations concrètes avaient été avancées par le gouvernement.

Le 25 novembre dernier, après plusieurs semaines de consultation, les conclusions du Grenelle ont été présentées officiellement. Dans le but de mieux protéger les femmes et les enfants face à la violence conjugale, le gouvernement a retenu une quarantaine de propositions.

Lors du communiqué officiel, le premier ministre souligne l’importance accordé à l’éducation de la population dans cette lutte. Aussi, il confirme le développement de techniques d’identification et de prise en charge plus efficace pour les cas de violence familiale.  

En France, c’est environ 130 femmes qui sont victimes de féminicide chaque année, en moyenne une à chaque trois jours. Pour attaquer la problématique, la société considère qu’il faut plus d’intervenant.e.s, de formations, de services et de conscientisation. Malheureusement, le gouvernement français ne semble pas offrir les moyens financiers à la hauteur de ses buts. 

Bien que les intentions étaient bonnes, les résultats du Grenelle sont à la base d’une grande déception du public. En effet, certaines mesures proposées seraient déjà instaurées depuis quelques années. De plus, le budget annuel de 361 millions serait amplement insuffisant pour répondre à un besoin évalué à près d’un milliard d’euros.

Références
http://madame.lefigaro.fr/societe/ce-qu-il-faut-retenir-du-grenelle-des-violences-conjugales-gouvernement-a-rate-le-virage-251119-168093
http://www.leparisien.fr/societe/violences-conjugales-edouard-philippe-detaille-les-mesures-phares-du-grenelle-25-11-2019-8201073.php

Source
Non applicable

Grenelle, violence conjugale, femme, protection, prise en charge, France, gouvernement, sensibilisation, budget, féminicide

Commentaires

Connectez-vous ou Créez un compte . Seuls les abonné.e.s peuvent commenter.